Asus aurait un projet de smartphone Windows Phone 8

Les discussions avec Microsoft n’ont pas été confirmées par l’éditeur américain. Toutefois, ce dernier pourrait se montrer intéressé par les approches d’Asus. Son Padphone, avec son concept original de smartphone utilisant une tablette comme station d’accueil, n’existe pour l’instant que sous Android.
Le fabricant taïwanais, qui a commencé par la fabrication de cartes-mères pour PC, pour évoluer vers la fabrication de PC complets, est confronté à la baisse de ce marché et cherche logiquement à se diversifier dans les terminaux mobiles.
Asus dispose déjà à son catalogue de plusieurs tablettes tactiles dont Nexus 7 sous Android 4.1, également fabriqué pour le compte de Google et un modèle hybride (écran + clavier), Vivo Tab RT, sous Windows RT.

Source : http://www.01net.com/editorial/584523/asus-aurait-un-projet-de-smartphone-windows-phone-8/#?xtor=EPR-1-[NL-01net-Actus]-20130117

Microsoft : SP1 pour System Center 2012 et nouvelle version d’Intune

Microsoft avance vers sa vision d’une infrastructure pilotable via une  interface unique et intégrant aussi bien les ressources sur site que les clouds  privés ou publics, tout en sachant intégrer la gestion des terminaux finaux :  ordinateurs Windows bien sûr, mais aussi, désormais, smartphones Android ou  iOS.

Microsoft a procédé mardi à une salve d’annonces,  attendues, visant à concrétiser sa vision « Cloud OS » d’une interface  de gestion unifiée dédiée aussi bien aux ressources serveurs qu’aux terminaux  client. Parmi les nouveautés : le premier Service Pack dédié à System Center,  ainsi que dans une nouvelle version de Windows Intune, capable de gérer  l’héritage Windows, Windows 8 ainsi que les systèmes d’exploitation mobiles les  plus populaires du moment. Sans surprise, le tout se destine tout  particulièrement aux environnements Windows Server 2012.

Principales  annonces relative à System Center 2012 SP1, outre la totale prise en charge de  Server 2012 (et donc d’Hyper-V 3.0) et de SQL Server 2012 : une touche  d’hybridation supplémentaire, avec la possibilité de déployer des machines  virtuelles dans un cloud opéré par un tiers (fournisseur de service), en plus de  Windows Azure ou du cloud privé déjà administrables par le passé. « Les  hébergeurs pourront mettre à disposition ces technos pour leurs clients, sans  modification », commente Jérôme Trédan, directeur des produits serveurs  et cloud chez Microsoft France, « ceux-ci pourront demander à  provisionner des machines directement depuis le portail de leur fournisseur de  services ». Ce dernier conserve donc la main sur les opérations de  facturation.

Le SP1, qui autorise la sauvegarde de machines virtuelles  directement sur le cloud Microsoft, inaugure également l’intégration – à l’essai  pour l’instant, de Service Monitor, un service hérité d’Azure qui permet de  simuler un test d’application Web depuis un point donné, à l’extérieur du  domaine, histoire d’obtenir une vue équivalente à celle de l’utilisateur  final… soit de quoi vérifier soi-même si son hébergeur tient ses promesses.  Côté montée en charge, System Center voit ses capacités s’accroître dans des  proportions identiques à ce qu’autorise Hyper-V 3.0, avec possibilité de gérer  des machines virtuelles Linux, Unix et les hyperviseurs Citrix ou VMWare.

La suite sur Clubic.com :  Microsoft : SP1 pour System Center 2012 et nouvelle version d’Intune http://pro.clubic.com/entreprises/microsoft/actualite-535648-windows-intune-client-windows-8-sp1-system-center.html#ixzz2IJUv1zVc
Informatique et high tech

System Center 2012 Service Pack 1 Configuration Manager – Evaluation (VHD)

This download consists of files that you extract into a single pre-configured VHD file for this System Center component. The VHD enables you to create a virtual machine to evaluate the different System Center components.

Internet Link : http://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=36428

Overview

This VHD enables System Center customers to jointly evaluate System Center 2012 and Windows Server 2012. For detailed information about each component, see the component documentation included with these download files.
For a summary of new features available in this release, see What’s New in Configuration Manager SP1.
System Center 2012 Service Pack 1 components that ship Evaluation VHDs can be found at the following locations:

 

Top of pageTop of page

System requirements

Supported operating systems: Windows Server 2012

  • Microsoft Windows Server 2008R2 with Hyper-V is required to use this VHD to create a virtual machine.

 

Top of pageTop of page

Instructions

  1. Download the self-extracting .exe file and the all other .rar files.
  2. Download the SC2012SP1_ConfigMgr_VHDEval.docx step-by-step instructions for how to use the VHD to create a virtual machine.
  3. Place all downloaded files in the same directory.
  4. Double-click the self-extracting SC2012_SP1_SCCM_EVALVHD.part01.exe file to extract the VHD file.
  5. Follow the instructions in the documentation file to complete the setup of the VHD.

455 médicaments peuvent être vendus sur Internet

Depuis le 1er janvier 2013, les pharmacies peuvent créer un site de vente en ligne. Le ministère de la Santé a, en effet, autorisé la vente à distance de certains médicaments pour se conformer au droit européen. Ils sont, pour le moment, au nombre de 455, et on y retrouve des classiques comme les pastilles contre les maux de gorge, le paracétamol, les gommes antitabac, la vitamine C… Cette liste [document PDF] sera mise à jour régulièrement par l’Agence nationale de sécurité du médicament.

La décision, prise en décembre dernier, ne réjouit pas tout le monde. L’Ordre des pharmaciens a publié sur son site un communiqué dans lequel il déplore « une décision brutale qui entraîne plus de risques que d’avancées » et rappelle que le pharmacien est « un interlocuteur irremplaçable ». Reste que les officines en ligne vont avoir un peu de mal à se mettre en place… Chargées d’autoriser les ouvertures, les Agences régionales de santé n’ont toujours pas créé de structure permettant aux pharmaciens de faire leur demande.

Le nouveau Wi-Fi pour atteindre 7 Gbits/s, c’est pour très bientôt

De nouveaux usages mais une faiblesse

La plage des 60 GHz semble particulièrement bien adaptée aux nouveaux usages des terminaux sans fil, l’affichage à distance en streaming et haute définition ainsi que la synchronisation de données à la volée. Ces derniers points seront garantis par l’intégration en couche intermédiaire (Protocole Adaptation Layer) de technologies comme le PCI, le HDMI, le DisplayPort ou encore l’USB. Le Wi-Gig sera donc une alternative fiable et sans fil à ces différents protocoles. Le Wi-Fi 802.11ad intégrera également un système de faisceaux d’ondes mieux dirigés (« beam », ce qui n’est pas une nouveauté en soi). Elle permettra peut-être de compenser un des points faibles de ce nouveau champ de fréquences : l’incapacité à pénétrer les obstacles. Même un petit mur met à genoux les débits obtenus en 60 GHz.

Rapprochement de deux entités

Cette nouvelle déclinaison du 802.11 pointe bel et bien en direction d’un rapprochement et d’une fusion entre les deux groupes d’intérêt qui défendent le Wi-Fi et le Wi-Gig, pour le premier, la Wi-Fi Alliance, pour le second, la Wireless Gigabit Alliance. Ces deux entités ont annoncé leur rapprochement dans un communiqué en tout début d’année, avant l’ouverture du CES. Leur fusion devrait être effective d’ici le milieu de cette année.

Gartner : le PC cède de plus en plus la place à la tablette

Les ventes de PC dans le monde ont reculé de 3,5% en 2012, où le groupe américain Hewlett Packard a finalement conservé son titre de premier fabricant mondial, devant le chinois Lenovo, selon des estimations lundi 14 janvier du cabinet de recherche Gartner. Ces estimations font suite à celles du cabinet IDC, publiée jeudi 10 janvier.
Au total 352,7 millions de PC ont été vendus l’an dernier, dont 56,5 millions pour HP qui s’est ainsi adjugé 16% du marché. Lenovo arrive derrière avec 14,8% et 52,2 millions d’unités vendues, suivi par un autre américain, Dell (10,7% et 37,6 millions d’unités).

Tablette personnelle et PC partagé

Le Chinois est l’un des rares grands fabricants à avoir vu ses ventes augmenter l’an dernier (+14,2%), avec le groupe taïwanais Asus (+17,1%), qui pointe à la cinquième place mondiale. Les ventes de HP ont en revanche baissé de 6,7%, celle de Dell de 12,3% et celles du constructeur taïwanais Acer, numéro quatre mondial, de 6,7%. « Les tablettes ont énormément changé le paysage pour les PC », souligne Mikako Kitagawa, analyste de Gartner cité dans le communiqué.
« Alors que nous avions un moment imaginé un monde dans lequel les utilisateurs auraient à la fois un PC et une tablette personnels, nous soupçonnons de plus en plus que la plupart des individus auront une tablette personnelle et (…) un PC partagé », ceux qui conserveront les deux étant « l’exception », ajoute l’analyste.

Windows 8 n’a pas eu un grand impact

Gartner souligne que le lancement de Windows 8, la nouvelle version du logiciel d’exploitation de Microsoft, n’a pas eu d’impact important sur le marché au quatrième trimestre, où les ventes de PC ont globalement reculé de 4,9% à 90,4 millions d’unités. Le classement des fabricants sur le trimestre est identique à celui sur l’année, avec HP en tête (16,2% du marché), suivi par Lenovo (15,5%) et Dell (10,2%).

Google dépense un milliard de dollars dans les énergies renouvelables

Usine marémotrice, panneaux photovoltaïques, fermes éoliennes… Au cours de ces dernières années, Google a su faire preuve d’exemplarité écologique. Son dernier investissement : l’achat, pour 200 millions de dollars, du site éolien de Spinning Spur Wind au Texas. Les investissements de l’entreprise dans des projets verts de grande ampleur se montent désormais à plus de un milliard de dollars.

Cet établissement porte la capacité de Google en énergies renouvelables à deux gigawatts. Depuis 2010, le géant de Mountain View a racheté dix fermes solaires ou éoliennes, indique La Tribune dans son édition du 11 janvier 2013

IBM : des circuits nanométriques pour des ordinateurs et tablettes flexibles

Cest une première. Un nouveau saut en avant vers un monde de nanotechnologie. IBM vient de mettre au point une technologie permettant de fabriquer des circuits électroniques sur des supports souples. Pour réussir ce tour de force, les chercheurs de Big Blue recourent non pas à des méthodes « conventionnelles » qui utilisent des semiconducteurs organiques ou amorphes mais à une technique nommée Controlled Spalling.

Source : http://www.01net.com/editorial/584141/ibm-des-circuits-nanometriques-pour-des-ordinateurs-et-tablettes-flexibles/#?xtor=EPR-1-[NL-01net-Actus]-20130114