Réseau SDN : mode d’emploi et pièges à éviter

Le réseau SDN en pratique

Voilà l’idée. Le problème, c’est qu’il n’existe pas encore. Des progrès sont toutefois accomplis.

•    Cet avenir est souhaité par les grands consommateurs de machines réseau, si bien que tous les grands fabricants travaillent dur en vue de proposer des produits à la commercialisation. •    Le projet Open Daylight travaille sur une structure open source que ces fabricants pourront utiliser. •    Des entreprises telles que Big Switch travaillent sur le marché du SDN depuis déjà quelque temps.

Vous pouvez sentir les avantages de cette nouvelle approche dans l’univers du cloud computing. Si vous avez créé un pare-feu et un équilibreur de charge, vous avez piloté le propre système SDN d’un fournisseur du cloud. Il peut y avoir une appliance réseau ou une carte d’extension dans un commutateur, quelque part en coulisses, mais lorsque vous modifiez la configuration d’un pare-feu ou d’un équilibreur de charge, vous travaillez avec un logiciel de contrôle, et non avec du matériel.

 

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/reseau-sdn-mode-d-emploi-et-pieges-a-eviter-39797891.htm


Le nouveau Wi-Fi pour atteindre 7 Gbits/s, c’est pour très bientôt

De nouveaux usages mais une faiblesse

La plage des 60 GHz semble particulièrement bien adaptée aux nouveaux usages des terminaux sans fil, l’affichage à distance en streaming et haute définition ainsi que la synchronisation de données à la volée. Ces derniers points seront garantis par l’intégration en couche intermédiaire (Protocole Adaptation Layer) de technologies comme le PCI, le HDMI, le DisplayPort ou encore l’USB. Le Wi-Gig sera donc une alternative fiable et sans fil à ces différents protocoles. Le Wi-Fi 802.11ad intégrera également un système de faisceaux d’ondes mieux dirigés (« beam », ce qui n’est pas une nouveauté en soi). Elle permettra peut-être de compenser un des points faibles de ce nouveau champ de fréquences : l’incapacité à pénétrer les obstacles. Même un petit mur met à genoux les débits obtenus en 60 GHz.

Rapprochement de deux entités

Cette nouvelle déclinaison du 802.11 pointe bel et bien en direction d’un rapprochement et d’une fusion entre les deux groupes d’intérêt qui défendent le Wi-Fi et le Wi-Gig, pour le premier, la Wi-Fi Alliance, pour le second, la Wireless Gigabit Alliance. Ces deux entités ont annoncé leur rapprochement dans un communiqué en tout début d’année, avant l’ouverture du CES. Leur fusion devrait être effective d’ici le milieu de cette année.

Gartner : le PC cède de plus en plus la place à la tablette

Les ventes de PC dans le monde ont reculé de 3,5% en 2012, où le groupe américain Hewlett Packard a finalement conservé son titre de premier fabricant mondial, devant le chinois Lenovo, selon des estimations lundi 14 janvier du cabinet de recherche Gartner. Ces estimations font suite à celles du cabinet IDC, publiée jeudi 10 janvier.
Au total 352,7 millions de PC ont été vendus l’an dernier, dont 56,5 millions pour HP qui s’est ainsi adjugé 16% du marché. Lenovo arrive derrière avec 14,8% et 52,2 millions d’unités vendues, suivi par un autre américain, Dell (10,7% et 37,6 millions d’unités).

Tablette personnelle et PC partagé

Le Chinois est l’un des rares grands fabricants à avoir vu ses ventes augmenter l’an dernier (+14,2%), avec le groupe taïwanais Asus (+17,1%), qui pointe à la cinquième place mondiale. Les ventes de HP ont en revanche baissé de 6,7%, celle de Dell de 12,3% et celles du constructeur taïwanais Acer, numéro quatre mondial, de 6,7%. « Les tablettes ont énormément changé le paysage pour les PC », souligne Mikako Kitagawa, analyste de Gartner cité dans le communiqué.
« Alors que nous avions un moment imaginé un monde dans lequel les utilisateurs auraient à la fois un PC et une tablette personnels, nous soupçonnons de plus en plus que la plupart des individus auront une tablette personnelle et (…) un PC partagé », ceux qui conserveront les deux étant « l’exception », ajoute l’analyste.

Windows 8 n’a pas eu un grand impact

Gartner souligne que le lancement de Windows 8, la nouvelle version du logiciel d’exploitation de Microsoft, n’a pas eu d’impact important sur le marché au quatrième trimestre, où les ventes de PC ont globalement reculé de 4,9% à 90,4 millions d’unités. Le classement des fabricants sur le trimestre est identique à celui sur l’année, avec HP en tête (16,2% du marché), suivi par Lenovo (15,5%) et Dell (10,2%).

Un Minitel sous Android… Ils l’ont fait !

Prenez une architecture ARM Cortex-A8 cadencée à 1,2 Ghz, 1 Go de mémoire RAM, une puce WiFi n, 4 Go d’espace disque… ainsi qu’un écran de 9 pouces à cristaux liquides capable d’afficher 64 niveaux de gris. C’est la recette pour faire revivre le bon vieux Minitel avec une bonne dose d’Android. Le résultat est très intéressant, à partir d’un AllWinner A10 (celui que l’on peut retrouver sur les clés TV sous Android), ce bricoleur de génie a recréé un ordinateur sous Android en se servant de l’écran et de la carcasse d’un Minitel 10. Le Google Play fonctionne ainsi que toutes les applications de Google, vous pourrez même utiliser le clavier AZERTY pour lancer vos émulateurs de jeux préférés. Honnêtement, le résultat donne sacrément envie.

Source : http://www.frandroid.com/actualites-generales/121559_un-minitel-sous-android-ils-lont-fait/


Cisco prévoierait de céder sa division Linksys grand public

Cisco se préparerait à mettre en vente son activité de produits réseau grand public, héritée du rachat de Linksys en 2003. Le numéro un mondial des équipements de réseaux aurait, selon des informations publiées par Bloomberg, mandaté la banque Barclays, chargée de trouver un acquéreur pour cette division que Cisco avait racheté pour 500 millions de dollars US. Aucune des parties n’a confirmé, ces discussions étant couvertes par le secret des affaires.

Les produits de marque Linksys sont commercialisés, en France, par plusieurs boutiques en ligne (pixmania, rue-du-commerce, LDLC…). Ils sont aussi présents dans les rayons de Carrefour et de la Fnac. Le catalogue de la marque inclut des clés USB Wi-Fi, des routeurs, des boîtiers utilisant le courant porteur en ligne (CPL).

Des tablettes pour les enfants presque comme celles des grands

La hotte du père Noël prend de plus en plus des allures de boutique high-tech. Et ce Noël 2012 confirme cette tendance. Les enfants n’échappent pas à cette règle. Comment reconnait-on les objets high-tech destinés aux plus jeunes ? C’est en fait très simple : ils sont le plus souvent très colorés et flanqués de super-héros, de personnages de BD ou de dessins animés. Mais la couleur n’est pas le seul élément qui distingue ces objets high-tech : ils sont aussi résistants, simplifiés et pédagogiques.

Source : http://www.01net.com/editorial/582669/des-tablettes-pour-les-enfants-presque-comme-celles-des-grands/#?xtor=EPR-1-[NL-01net-Actus]-20121217


Intel : « la France est le centre mondial de notre R&D ultra mobile »

Arrivé tardivement sur le secteur de la téléphonie, le géant de Santa Clara a, depuis 2009, mis les bouchées doubles pour se rattraper. L’ouverture d’un nouveau centre de recherche et développement à Sophia Antipolis en est la dernière manifestation.

Source : http://www.01net.com/editorial/581291/intel-la-france-est-le-centre-mondial-de-notre-r-and-d-ultra-mobile/#?xtor=EPR-1-[NL-01net-Actus]-20121130


TV connectée : Technicolor développe des services pour la télé du futur

Dans son nouveau centre de recherche et de développement, Technicolor travaille à différentes applications qui  rapprochent la télévision avec les smartphones et les tablettes.

Source : http://www.01net.com/editorial/581041/tv-connectee-technicolor-developpe-des-services-pour-la-tele-du-futur/#?xtor=EPR-1-[NL-01net-Actus]-20121129


Paul Otellini, PDG d’Intel : parcours d’un homme du PC

Le départ à la retraite inattendu du PDG d’Intel est l’occasion, à travers son parcours, de dresser un état des lieux de sa société. En presque 40 ans, les destins de Paul Otellini et d’Intel sont en effet intimement liés.

Source : http://www.01net.com/editorial/580509/paul-otellini-pdg-d-intel-retour-sur-le-parcours-d-un-homme-du-pc/#?xtor=EPR-1-[NL-01net-Actus]-20121120


Le supercalculateur le plus puissant du monde est un Cray

Mise à jour tous les six mois, la liste des 500 ordinateurs les plus puissants de la planète vient d’être publiée. Résultat des courses : IBM perd la première place au profit du constructeur Cray, avec sa machine Titan. Celle-ci atteint une puissance réelle de 17 pétaflops, c’est-à-dire 17 millions de milliards de calculs à virgule flottante par seconde ! Ce monstre informatique est utilisé par le laboratoire américain Oak Ridge dans le cadre de projets scientifiques variés (biologie, climat, énergie, espace, etc.).
L’arrivée en première place de Cray consacre le retour des fabricants américains dans le domaine du calcul à haute performance. En novembre 2010, la Chine figurait en tête du classement, avec le calculateur Tianhe-1A, une place prise six mois plus tard par le Japon avec le K Computer. Le Cray Titan utilise une architecture dite hybride, basée sur l’utilisation à la fois de processeurs classiques (AMD Opteron) et de processeurs graphiques (Nvidia Tesla).