6 décembre 2016

Actualités

Première RC de SQL Server 2017 pour Linux- 24/07/2017


 Microsoft avait prévu de sortir la release candidate de SQL Server 2017 pour Linux en milieu d’année. C’est chose faite avec cette première version qui peut commencer à être tester intensivement par les développeurs. L’éditeur n’a pas donné beaucoup de détails sur cette version et le message posté sur le blog de Technet indique seulement que « le support de Linux par SQL Server 2017 bénéficie des mêmes solutions de haute disponibilité que Windows Server, y compris les groupes de disponibilité Always On intégrés aux solutions de clustering natives de Linux comme Pacemaker ». La version supporte également l’authentification Active Directory, si bien que les clients Linux, ou ceux ayant rejoint le domaine Windows, peuvent utiliser leurs identifiants de domaine pour se connecter à SQL Server.

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-premiere-rc-de-sql-server-2017-pour-linux-68853.html

 

L’intelligence artificielle de Microsoft championne à Ms. Pac-Man – 16/06/2017


Ms. Pac-Man est une variante très difficile du très célèbre jeu vidéo Pac-Man car contrairement à ce dernier, le mouvement des fantômes n’est pas prévisible, mais totalement aléatoire. Un new-yorkais détenait le record de Ms. Pac-Man avec le score fou de 933 580 points. Mais c’est fini. L’intelligence artificielle de Microsoft a pulvérisé ce record.

Ce nouveau record a été établi par Maluuba, une start-up canadienne spécialisée dans le deep-learning, que Microsoft a acquise au début de cette année. L’intelligence artificielle de Maluuba a réussi le score de 999 990 points.

https://www.programmez.com/node/26141

 

HE montre un prototype The Machine avec 160 To de RAM – 17/05/2017


13 ans après l’ébauche du concept, HPE a dévoilé son premier prototype à part entière de The Machine dans un laboratoire au Colorado.

En 2004, Kirk Bresniker, architecte en chef chez HP Labs, s’est engagé à apporter des changements radicaux à l’architecture informatique avec The Machine et a dessiné le premier concept sur un tableau blanc. À l’époque, il voulait construire un système capable de transporter l’informatique vers l’avenir. L’objectif était de construire un ordinateur utilisant des technologies de pointe comme les memristors et les connexions photoniques. Ce fut un voyage ardu, mais HPE a finalement montré un prototype de The Machine dans un laboratoire à Fort Collins, au Colorado.
Si ce prototype est plutôt éloigné de ce que l’entreprise envisageait avec The Machine lorsque le projet a été officiellement annoncé en 2014, il suit le même principe pour la structure du sous-système mémoire. Il brise les limitations liées à l’architecture conventionnelle des PC et serveur dans laquelle la mémoire est un goulet d’étranglement, en exploitant une technologie appelée Memory-Driven Computing. La caractéristique exceptionnelle de ce méga-serveur est sa capacité mémoire de 160 To répartie sur 40 noeuds physiques – divisés en quatre boîtiers Apollo 6000 – interconnectés avec une architecture fabric utilisant une interconnexion haute performance.

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-hpe-montre-un-prototype-the-machine-avec-160-to-de-ram-68226.html

 

Face à la Silicon Valley, la France garde des atouts –  16/03/2017


Pour tenter de faire passer la pilule (horaires à rallonge, disponibilité élastique, jours de repos au compte-goutte…) les sociétés américaines ont pris certaines dispositions pour tenter d’insuffler une atmosphère infantilisante dans leurs locaux. Une stratégie simple mais efficace pour pousser les collaborateurs à y rester le plus possible ! Après tout on n’attrape pas les geeks avec du vinaigre… Mais si baby-foot, bornes d’arcade, distributeurs de boissons et de friandises gratuits et ambiance cosy sont bien souvent présents et constituent assurément des éléments de la stratégie de mieux-vivre-pour-travailler-plus-longtemps-au-travail, ils ne constituent que la pointe de l’iceberg. Le gros du morceau et principal levier de motivation étant l’intime conviction d’avoir rejoint l’entreprise qui pourrait bien être – si ce n’est pas le Google ou le Facebook  – le Snapchat ou le Pinterest de demain.

Les start-ups de la Silicon Valley ne démarrent pas toutes à potron-minet, ici Thoughspot à Palo Alto.
En France, l’enjeu est maintenant et plus que jamais de prouver aux ingénieurs, informaticiens, datascentists français que ce rêve est également accessible à Lyon, Strasbourg, Reims, Lille, Nantes, Toulouse, Aix-en-Provence ou Orléans. « Il faut raconter et mettre plus en avant nos propres talents comme Criteo ou Sigfox. La communication autour de la réussite, ce n’est pas vulgaire », a lancé Axelle Tessandier. Reste à savoir si le message saura séduire nos talents qui sont plus d’un à répondre présent à l’appel de la Silicon Valley, de Berlin, de Londres ou Tallinn.

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-la-federation-panafricaine-des-clubs-de-dsi-sur-les-rails-67630.html

 

Historique : Google a cassé l’algorithme cryptographique SHA-1  –  24/02/2017


Un groupe de chercheurs a réussi à créer deux fichiers PDF qui génèrent la même empreinte cryptographique avec l’algorithme de hachage SHA-1. Une première mondiale qui a nécessité une importante puissance de calcul.

http://www.01net.com/actualites/historique-google-a-casse-l-algorithme-cryptographique-sha-1-1109757.html#?xtor=EPR-1-[N-Actus]-20170224

 

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données – 7/02/2017


Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l’administration, qu’elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En effet, les pouvoirs publics sont très attentifs aux attaques de plus en plus fortes et massives sur tous les systèmes IT ; ils souhaitent tout simplement qu’elles ne se reproduisent plus comme celle de la chaine de télévision TV5 Monde il y a deux ans. De même, les ransomwares, qui se diffusent partout dans les petites et les grandes entreprises, menacent fortement les données professionnelles et personnelles. D’ailleurs, sur ce dernier volet, deux règlements ont été récemment validés dont le Privacy Shield pour le transfert des données personnelles des citoyens européens vers les USA, mais surtout le GDPR qui doit entrer en vigueur en mai 2018 dans les entreprises. Des règlements qui ajoutent encore quelques contraintes aux entreprises lesquelles sont déjà submergées par les normes en tout genre.

http://www.lemondeinformatique.fr/les-dossiers/sommaire-lire-gdpr-et-privacy-shield-des-regles-plus-strictes-pour-les-donnees-170.html

 

 

Internet fixe : faute de fibre optique, la campagne française mangera de la 4G


A l’horizon 2022, “15% des prises dans les zones peu denses seront connectées en technologies non filaires, qu’il s’agisse de la 4G ou du satellite” assure le directeur de la mission France très haut débit, Antoine Darodes, présent sur place. Et dans les zones rurales, ce ratio devrait monter à 50% du fait des coût de raccordement.

La 4G pour l’Internet fixe ressemble aussi à une bouée de sauvetage pour la mission France très haut débit, chargée de mettre au pot pour faire éclore la THD dans les campagnes françaises. “Nous avons aujourd’hui un vrai problème : la mission France très haut débit retarde franchement à verser les sommes promises pour la mise en place de la fibre optique sur nos territoires et cela devient difficile de boucler le budget” râle Séverine Saint Pé. “J’ai demandé à M. Darodes de faire avancer les choses. Ce n’est plus tenable pour les collectivités locales”.

http://www.zdnet.fr/actualites/internet-fixe-faute-de-fibre-optique-la-campagne-francaise-mangera-de-la-4g-39847458.htm