6 décembre 2016

Actualités

Internet fixe : faute de fibre optique, la campagne française mangera de la 4G


A l’horizon 2022, « 15% des prises dans les zones peu denses seront connectées en technologies non filaires, qu’il s’agisse de la 4G ou du satellite » assure le directeur de la mission France très haut débit, Antoine Darodes, présent sur place. Et dans les zones rurales, ce ratio devrait monter à 50% du fait des coût de raccordement.

La 4G pour l’Internet fixe ressemble aussi à une bouée de sauvetage pour la mission France très haut débit, chargée de mettre au pot pour faire éclore la THD dans les campagnes françaises. « Nous avons aujourd’hui un vrai problème : la mission France très haut débit retarde franchement à verser les sommes promises pour la mise en place de la fibre optique sur nos territoires et cela devient difficile de boucler le budget » râle Séverine Saint Pé. « J’ai demandé à M. Darodes de faire avancer les choses. Ce n’est plus tenable pour les collectivités locales ».

http://www.zdnet.fr/actualites/internet-fixe-faute-de-fibre-optique-la-campagne-francaise-mangera-de-la-4g-39847458.htm

 

Expérience clients : Quelle responsabilité pour le DSI


L’engagement client sera au coeur de la prochaine matinée stratégique organisée par CIO le 24 janvier à Paris. les directeurs du digital de Nexity et des opérations et de la transformation d’Harmonie Mutuelle viendront témoigner. ainsi que la responsable des contenus digitaux et de l’engagement de la Banque Postale ainsi que le responsable e-Merchandising de Darty.

Après l’entreprise centrée client, voici l’ère du client et même de l’enchantement de l’expérience client. S’il veut garder son poste, un DSI n’a plus aujourd’hui le choix, quelque soit le secteur d’activité de son entreprise : il doit contribuer à enchanter le client. Ou le citoyen. Bien sûr, cela passe par des applications digitales, mobiles ou en lien avec les réseaux sociaux. Mais il ne faut pas oublier le rôle du back office, du système d’information traditionnel, pour maîtriser le profil de chaque client, son historique de relation voire son comportement et ses préférences ou, simplement, lui délivrer le bon service au bon moment. Ce constat, vous l’avez déjà fait. Mais où en sont vos réalisations ? Le client final de votre entreprise doit-il vous remercier de l’enchanter ? Ou pas ?

Le 24 janvier 2017 à Paris, CIO organise une Matinée Stratégique sur le thème Expérience Client : Débloquez vos projets.

En ouverture, après la révélation des résultats de l’enquête menée en ligne par CIO, Régine Vanheems, professeur agrégée des universités, enseignante à l’ESCP et co-créatrice de l’Observatoire du Cross-Canal et du Commerce Connecté (O4C), viendra présenter un état des lieux. Où en sont véritablement les entreprises en matière d’omni-canal ? Quelles bonnes pratiques reste-t-il à adopter ? Quelles erreurs sont trop souvent commises ?

La première table ronde est consacrée à la mise en oeuvre la vision 360° du client, donc à l’omnicanalité et à l’ubiquité. Trois témoins y participeront : Carole Samper (Responsable des contenus digitaux et de l’engagement, La Banque Postale), François Pereira (Digital Program Manager, BNP Paribas) et Salim Rais (Responsable e-Merchandising de Darty France). Chacun, dans son entreprise, a transformé la relation client par le digital : prise en compte des réseaux sociaux dans le SAV, création d’un porte-monnaie virtuel intégrant également les coupons promotionnels ou les cartes de fidélité, développement de la recommandation personnalisée…

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-experience-clients-quelle-responsabilite-pour-le-dsi-67010.html